Dark Future

Forum RPG, dystopie futuriste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nuit, tous les chats sont bleus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Futo Taro

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: La nuit, tous les chats sont bleus   Dim 25 Juin - 20:17

Le soleil était déjà couché maintenant, la lune comme seule source de lumière et mes pas comme seul son pour m’accompagner je me baladais.

Le tableau s'offrant à moi était beau, c'est comme-ci une ambiance bleutée venais recouvrir la ville et la pleine lune ressemblait à un œil me regardant. Dommage qu'en baissant les yeux on ne trouve que de la pierre et des bâtiments droits et carrés mais cette opposition donnait son charme au paysage. Au moins, la milice ne peux pas interdire la nuit.

Je sautillais maintenant en regardant autour de moi, souriant, m'amusant même à marcher à l'envers au risque de foncer dans quelque chose ou quelqu'un: on pouvais encore voir à l'horizon des restes rougeâtres du soleil partant, mais plus pour bien longtemps.

Soudain, en me retournant au coin d'une rue je fis tomber par accident une jeune fille, plutôt jolie. (Quoi? Je suis un ado)

-Pardon! Je ne regardais pas!

J'essayais de l'aider à se relever.

*******

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karafuru

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon chez moi

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Dim 25 Juin - 21:37

La nuit, tous les chats sont bleus gris...


La nuit était tombée. Le soleil gris s'était couché pour laissé place à la lune, tout aussi grise. Les informations dans le ciel s'étaient éteinte, à quoi bon les garder si personne n'est là pour les lires ? La jeune femme aux cheveux bicolores épiais encore un moment son écran qui recevait les informations des caméras placée en ville. Cela l'aidait à connaître ses possibilités de sorties et les gardes de la milice, toujours autant à la recherche d'artistes à tuer ou arrêter. Pour le moment, la jeune femme avait pu constater qu'ils faisaient plus tuer qu'interroger et elle ne savait pas si c'était mieux ainsi... Un soupire quitta ses lèvres qui se jour là étaient maquillées de noir. Elle s'étira dans son fauteuil puis se leva. Qu'allait-elle bien pouvoir faire ? Un tour à la décharge ? Aller voler de quoi se ravitailler ? Normalement, les artistes ayant une double vie s'occupait d'acheter de quoi vivre pour les reclus, mais Hifumi Sayaka avait été assez déçue par le système pour n'avoir aucun scrupule au vol. Même ! Cela lui procurait bien plus d'amusement qu'autre chose.
Finalement, son choix se porta donc sur le vol de nourriture ! Elle mit un gilet à capuche noire avec le symbole anarchiste peint en fushia au dos par dessus sa robe déchirée bleue ornée de chaînes et sous laquelle elle avait des collants pour couvrir ses jambes. Pour sortir en vile, des vielles docs martens récupérée à la décharge et retapée par quelques de ses amis artistes doué en la matière. Elle sortit ensuite du réseau souterrain et arpentais les rues à la recherche d'un magasin pas trop difficile à ouvrir. Comme toutes les sécurités étaient électroniques et que le nombre de voleurs avait diminué avec la mise en place de la peine de mort, cela n'allait pas lui être une tâche si difficile. De toute façon, sa vie était déjà en danger dès lors que l'on découvrit qu'elle était la chef de la rébellion artiste. Petit regard aux alentours, personne. Elle humait l'air, fermant les yeux... Une odeur de béton flottait dans l'air, c'était le composant principale de toute structure dans cette ville... Hifumi songea qu'elle aurait de loin préférer sentir une odeur de fleurs ... Mais ces dernières se faisaient rares, surtout dans les villes où elles ne se trouvaient plus qu'en commerce. Plus de parcs fleuris, plus d'arbres à quelques coin de rue comme elle avait pu le voir dans certaines vieilles photos de la décharge. Cette décharge était pleine d'histoire... La vraie histoire ! Pas celle qu'on apprenait en classe qui ne commençais qu'à partir de la reconstruction du monde ! C'était bien une chose que tu ne regrettais pas, ça, ces cours d'histoires pleins de mensonges et de secrets.

Alors que l'artiste rêvassais, songeant à ses cours d'histoire et aux photos de la décharge, elle se fit bousculer. Le choc, mais surtout la surprise la fit tomber en arrière, lâchant un cri. Dans la chute, elle sentit sa capuche tomber, dévoilant ses tresses de deux couleurs différente, fushia et vert pomme. Son regard se leva alors vers l'inconnu... Il avait des cheveux bleus, des yeux bleus, des habits bleus... Tout chez lui était bleu. Cela la faisait un peu sourire. Les personnes qui se coloraient les cheveux étaient moins susceptible de la dénoncer s'il la voyait... Car les cheveux de Karafuru étaient distinctif et tout le monde connaissait son visage. elle se disait que malgré la nuit, l'imprudent inconnu n'aurait nul mal à deviner son identité.
Gardant un sourire plutôt confiant, Hifumi attrapa la main du jeune homme et se releva avec son aide. Elle songea que ce serait un bon test de recrutement de nuit, ça, repérer un civil et montrer son visage. S'il appelait la milice, elle avait tout le temps de fuir, s'il l'attaquait, elle savait se défendre. Cette idée lui semblait bonne et elle se promit d'y songer et d'en parler aux autres, bien qu'elle connaissait déjà un ami surprotecteur qui refuserait la mise en pratique de cette méthode !
Se concentrant enfin à nouveau sur l'inconnu, Hifumi lui parla, sans quitté son sourire. Il eut bien le temps de faire passer sa surprise ou de bien s'assurer qu'il s'agissait d'elle avait qu'elle ne parle.

" Salut, merci pour ton aide. "

Son regard était concentré sur cet individu maintenant. Elle épiait tout de ses réactions pour voir quel genre de personne il allait être. Se présenter ? Inutile normalement. Si le garçon en bleu n'avait pas déjà lâché sa main jusqu'à présent, l'artiste la récupéra et la mi dans sa poche pour prendre un air décontracté. Elle avait vraiment confiance en elle et en la réaction de cet inconnu. Ses cheveux témoignaient déjà de sa pensée sur le système, c'était un peu comme un code de reconnaissance et c'était en cela que l'état se méfiais de ces gens là, originaux qui sortaient du moule. Aussi allait-elle être prudente... Les chances pour qu'il fut surveillé de près par la milice était grande et si elle avait l'air décontractée et sûre d'elle, Hifumi n'en était pas moins sur ses gardes et attentive à tout ce qui les entouraient en cet instant. Désormais elle attendait patiemment que le garçon bleu ne prit la parole, souriant toujours.  

HRP:
 

*******


" J'te parle en #cc0033 parce que j'suis une thug ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Futo Taro

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Dim 25 Juin - 22:09

Je regardais la jeune fille, qu'est-ce qu'elle était colorée! D’abord ses cheveux me semblèrent une explosion dans les couleurs froides de la nuit, contrastant avec tout. Son look était plutôt original aussi, j'aimais bien.

Après avoir regarder tout ça je regardais son visage ... il me disait quelque chose. J'ai dû surement l’apercevoir dans la rue avec un tel look.

Je lui souriais gentiment

-J'adore tes cheveux. je m’appelles Futo, et toi? Tu as un look super cool.

J'avais l'air plutôt enthousiaste à faire une nouvelle rencontre. Je me demandais tout de même si quelque chose comme ça n’était pas interdit... déjà que se teindre les cheveux était mal vue là elle ressemblait à une oeuvre d'art en elle même. Le genre de personne qu'il faudrait répliquer sur papier.

Vert, rouge, noir, bleu, gris. Vert, rouge.... ses cheveux. Hey, cette fille était recherché! Non? je fronçais légèrement les sourcils en essayant d'être sûr, je ne pouvais pas accuser une inconnue comme ça.

-Tu es quelqu'un de connu, non?

*******

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karafuru

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon chez moi

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Dim 25 Juin - 22:31


La nuit, tous les chats sont bleus gris...


Alors qu'elle était persuadée d'être reconnue et déjà prête à faire face à toute réaction possible de la part de son interlocuteur, surprise fut de constater que ... Non. Il ne la reconnaissait pas. Pas dans l'immédiat et pas de façon assez certaine pour l'affirmer. Sur le coup, Hifumi ne savait pas trop comment le prendre. Un soupire s'échappa et elle choisit l'indifférence. Après tout, il complimentait sa chevelure colorée, c'était déjà ça. Et son look aussi. Hifumi ne pouvait pas ne pas sourire. Lui, il avait tout l'air d'un artiste à première vue ! Mais ce n'était pas encore suffisent pour l'affirmer. Cependant, c'était plus que suffisant pour la décider à lui faire passer le test de recrutement. Le jeune homme bleu c'était présenté donc sous le nom de Futo. Un nom à consonance japonais, comme le sien. Cependant, en ces temps, la consonance d'un prénom ne traduisait plus d'aucune origine. Comme l'anglais, tous les noms avaient été nationalisés depuis longtemps. La jeune femme décidait de se présenter aussi.

" Enchantée ! Moi, c'est Hifumi. "

Juste Hifumi. Pourquoi ? Futo ne l'avait pas reconnue tout de suite et son véritable nom, Hifumi Sayaka, avait été un peu oublié, on la connaissait beaucoup plus sous le nom de Karafuru. De plus, elle n'avait donné que le prénom, c'était d'autant plus vague.
Cependant, elle ne tarda pas à constater l'existence de quelques soupçons qui naissaient dans le regard bleu de Futo qui semblait réfléchir, chercher à la reconnaître. Cela ne fit qu'élargir son sourire qui se retenait de devenir un rire amusé. La question qu'il posa par la suite ne manqua pas de la faire exploser de rire ! Son rire n'avait rien de la moquerie, il était dépourvu de méchanceté ou de mépris et n'avait aucune sonorité rabaissant. Non. Il était purement amusé au sens sympathique du terme, presque attendrit par l'ignorance.

" Si je suis connue ? Moi ? Plutôt ouais... "

Son rire résonnait encore un moment dans la rue, puis elle le taisait, réalisant qu'on risquait de l'entendre. Elle n'avait pas rit si fort, mais dans le silence de la nuit, le risque était toujours présent. Retrouvant un peu de sérieux sans pour autant perdre son sourire, elle se présentait enfin réellement.

" Mon nom complet est Hifumi Sayaka, mais peut-être que le nom de Karafuru te sera plus familier ? "

Hifumi ne quittait pas des yeux Futo une seule seconde, constatant toujours de ses réactions. Elle sentait qu'elle n'allait pas s'ennuyer auprès du jeune homme bleu et cela l'enthousiasmait. Son regard se baladait aux alentours rapidement, puis elle prit quelques secondes pour se retourner. Rien pour l'instant. Elle surveillait l'heure par le ciel, ils avaient encore une dizaine de minutes avant qu'un garde ne passe faire son trajet, elle allait donc proposer à Futo de bouger dès sa réaction reçue. Ce plan élaboré, la femme bicolore le fixait à nouveau, totalement concentrée sur lui.
 

*******


" J'te parle en #cc0033 parce que j'suis une thug ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Futo Taro

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Dim 25 Juin - 23:35

Soudain tout me revint à l'esprit quand ce nom fut prononcé : Karafuru, rebelle recherché.... pour de l'art.

J'ouvrais de grands yeux, une artiste qui se dévoilais devant moi, comme ça? Je doutais de cette réalité.  je ne savais pas comment réagir, en même temps effrayé comme un enfant de découvrir quelque chose de si interdit et en même temps mes yeux s'illuminaient et mes joues rosissaient tant l'admiration était forte. Je mettais mes mains devant ma bouche.

Je devais vraiment y croire? Je veux dire, quelqu'un d'autant recherché irais vraiment se présenter à un total inconnu dans la rue .... c'est vrais qu'elle a des cheveux teints mais ça me parait très risqué.

-Attends, c'est pas un peu beaucoup risqué de se présenter à quelqu'un qu'on ne connais absolument pas comme ça et qui peut donner l'alerte? C'est pas un peu idiot aussi?

Je prenais un air de réflexion puis je me rappelais qu'elle était recherché et qu'il ne fallait peut-être pas rester comme ça à parler au même endroit.

-Pourquoi être de sortie aussi? Vous aller chercher quelque chose?...

Plus ça avançais plus je trouvais ça débile .... est-ce que la milice aurais engager quelqu'un comme ça pour me faire avouer que j'aime l'art. Ca me parait un peu tiré par le cheveux. Qu'est-ce que je dois faire?

*******

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karafuru

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon chez moi

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Lun 26 Juin - 0:16

La nuit, tous les chats sont bleus gris...


Hifumi ne fut pas déçue de la réaction de Futo qui semblait admiratif, surpris et craintif à la fois. Elle gardait un sourire de confiance et se maintenant prête aux question. La première lui sembla un peu idiote. En théorie, elle n'aurait même pas eu à se présenter que l'on aurait tout de suite deviné son identité et ce, au vu de la situation, contre son gré vu que la capuche était tombée lors de sa chute... Donc oui c'était risqué mais cela était supposé arriver selon elle, de plus elle était toujours persuadée d'être capable de fuir si l'on donnait l'alerte.

" Alors... Non ça ne l'est pas ! N'importe qui aurait pu me reconnaître dès ma chute quand ma capuche s'est fait la malle ! Alors, je pense que c'est une situation qui a été inévitable dans ce cas précis, si non je ne me serais pas forcément présentée, tu vois ? Après, tu as les cheveux teints toi aussi, ça témoigne déjà d'un certain point de vue sur la société. Sans forcément vouloir dire que tu es d'accord avec tous les principes des artistes, ça veut malgré tout signifier que t'es pas vraiment consentant avec tout ce qui se fait, je me trompe ? "

Elle connaissait trop bien le sujet pour se tromper. Il semblait ensuite réfléchir, probablement la situation portait-elle à réflexion. Une "criminelle" recherchée qui sortait et se retrouvait nez à nez avec un inconnu mais ne profitait pas du fait qu'il ne la reconnut pas pour s'enfuir... C'était en effet un cas des plus particuliers qui était loin de se produire tous les jours, enfin, en l'occurrence, tous les soirs. Par la suite, Futo demanda ce qu'elle faisait dehors et cela lui semblait déjà plus pertinent comme question. Ce qu'elle faisait dehors... Futo allait-il s'enfuir en courant si elle avouait aller voler quelque chose ? Elle songeait quand même que la plus part de ses amis n'approuvaient pas cette pratique de sa part, alors un parfait inconnu comme ça... Elle allait devoir trouver quelque chose. Hifumi se mit donc à réfléchir à un prétexte... Mais finalement, non. Non seulement réfléchir à un mensonge lui prenait trop de temps, mais aussi l'artiste détestait mentir ! Rien de mieux que la franchise, surtout dans un monde aussi hypocrite.

" J'allais me chercher de quoi manger. Même les plus grands "criminels" ont besoin de nourriture ! Et comme je peux pas chasser car la forêt la plus proche est à au moins deux heures de route en voiture, je vais devoir me servir. "

Ah cette douce franchise faisait du bien ! Après tout, elle savait qu'elle n'était pas une mauvaise personne et elle osait espérer que Futo su le voir également.

" Et puis je connais les tours de gardes de la milice, si tu donne l'alerte je sais par où partir pour n'en croiser aucun... En parlant de ça on devrait se remettre en route. Du moins, moi je bouge si tu veux te retrouver nez à nez avec un gars qui va sûrement t'accuser de je ne sais quoi à cause de ta couleur de cheveux, tu ferais mieux de me suivre ~ "

En effet, la discrimination envers les "colorés" était plutôt fréquente. Le but est d'évincer tout risque de propagation des artistes ! Hifumi en avait conscience et ne tenait pas à ce que qui que ce soit n'aient d'ennuis parce qu'elle aurait retenue sa route un peu trop longtemps. Et puis elle avait toujours envie de voir s'il y avait possibilité de recruter ce petit gars.
 

*******


" J'te parle en #cc0033 parce que j'suis une thug ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Futo Taro

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Lun 26 Juin - 9:13

Les arguments me semblaient bien correctes, je me faisais moins méfiant. Elle me dit qu'elle cherchais de quoi manger, en volant : bien qu'étant peu morale je comprenais la démarche, je supposes qu'être artiste l'empêchais d'avoir un métier et c'était la solution la plus simple à ce niveau après demander à quelqu'un.

Elle me parlas ensuite des tours gardes, la technique est en effet très intelligente, comme ça même si j'avais été un civil borné elle aurais pu partir, et c'est vrais qu'il vaux mieux partir à cette heure. Je commençais à répondre à sa première question.

-Personnellement je me suis teint les cheveux parce que j'adore le bleu, et ça se vois je crois. Et mes avis sur la milice sont mauvais, oui. Si tu veux tu peux venir chez moi, je suis dans un appartement avec habitation individuelle et j'ai à manger... si tu n'as pas trop peur que je donnes l'alerte bien sûr....

Je regardais autour de nous pour être sûr que personne n'était là, en effet la discrimination des cheveux teints était grande, mais normale : si on se teint les cheveux l'oeuvre d'art se trouve être la foule, des cheveux bleus au milieu de cheveux marrons ça donne un electron anarchiste au milieu de zombie!

J'avais déjà subis du harcèlement pour ça, celle qui m'obligeais à fuir les artistes pour ne pas être accusé d'en être un et qu'on ne me frappe pas sur la gueule. Parfois je pouvais écouter quelques chansons de loin ou voir un des tags bien après si il n'avait pas été effacé trop vite, mais c'était rare. Il n’empêche que leur niveau était impressionnant.

Tout ce que je pensais en ce moment me faisait penser que si elle venait je pourrais surement lui montrer mon carnet, qui sait.... cela je me demandes s'il n'y aurais pas des caméras dans mon appartement....

*******

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karafuru

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon chez moi

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Lun 26 Juin - 14:33

La nuit, tous les chats sont bleus gris...


L'artiste observait toujours Futo, écoutant ses mots. Il lui expliquait ce pourquoi il s'était teint les cheveux. Hifumi fut un peu déçue du manque de symbolique touchante et recherchée... Une simple préférence de couleur. Au moins il admettait être contre le système et avoir une fort mauvaise impression de la milice, ce qui ramena le sourire de la femme bicolore.
Finalement, elle reçu la proposition du garçon de bleu avec surprise. Une lourde hésitation la gagna... Pouvait-elle prendre ce risque ? Se mettre en danger était, pour peu, une spécialité, cependant là cela semblait un peu gros comme risque ! Même si Futo n'avait en rien l'air d'une méchante personne.

" En effet, si tu m'invite chez toi connaître les tours de gardes sera moins efficace pour fuir. "

Elle le détaillait du regard, réfléchissant. Après tout, il avait à manger ! La réflexion se faisait plus intense. Elle réfléchissait à toutes les situations possible si elle acceptait.

" Cependant si tu avais voulu donner l'alerte tu l'aurais déjà fais et on pourrait t'accuser de je ne sais quelle stratégie farfelue pour faire croire que tu étais avec moi depuis le début, alors je doute un peu que tu ne veuille vraiment me faire arrêter. "

Ce résonnement tenait, la milice était prête à aller loin, même à ne pas toujours justifier clairement certaines exécutions pour masqué le fait qu'elles furent arbitraires et sans preuves.
Au final, elle se disait qu'elle pouvait peut-être accepter. Elle aviserait. Songeant à la réaction de Kyle, elle eut un petit rire. C'était amusant sur plusieurs points et si cela pouvait l'aider à ramener un membre, pourquoi pas. Elle ne manquait pas de ressource et pouvait se défendre s'il y avait besoin.

" Mais tu sais quoi ? Je vais accepter ! Je suis loin d'être une femme vulnérable après tout et puis, j'ai vraiment faim ! "

Elle gardait le sourire, veillant à rester amicale. Elle commençait ensuite à marcher, invitant d'un signe de main Futo à la suivre et lui expliquant qu'ils devaient bouger s'ils ne voulaient pas tomber nez à nez avec un garde. Durant la marche, elle demanda au jeune garçon son adresse pour pouvoir établir un itinéraire.
 

*******


" J'te parle en #cc0033 parce que j'suis une thug ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Futo Taro

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Lun 26 Juin - 21:25

Je fus agréablement surpris quand elle accepta mon invitation.

Je me laissais donc guider par cette cheftaine, slalomant dans les rues pour éviter les tours de garde. Elle semblait beaucoup s'y connaitre! En même temps sinon elle aurait déjà été exécuté depuis longtemps je penses. Elle me demandais mon adresse.

Je parlais tout bas

-Oh, j'habite juste à côté, au 43 rue Pétunia. Vous sauriez comment y aller?

Je montrais en même temps du doigt la direction ou se trouvais mon immeuble pour qu'elle puisse bien voir ou c'est, il ne faudrait avancer au hasard.

J'étais déjà tout excité à l'idée de montrer mon carnet. Tant de dessins que j'aurais voulu partager depuis toutes ces années: les premières pages n’étaient pas de moi, l'art y étant présente était des représentations de paysages ou des portraits, dont une jeune fille de dos, peut-être un amour. Le reste était de moi et était bien plus drôle, à part la page que j'avais juste mis n bleu avec un de mes stylo mais ça c'est parce que mon amour a repris le dessus.


Enfin bon, que c'est excitant!

*******

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karafuru

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon chez moi

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Mer 28 Juin - 15:30

La nuit, tous les chats sont bleus gris...


Hifumi avançait, elle hochait la tête en entendant l'adresse et établissait un itinéraire qu'elle commençais déjà à emprunter. Elle n'était pas bien bavarde au cours du trajet, mais c'était davantage par prudence que parce qu'elle n'avait pas envie de converser avec lui. Ses pas étaient légers, elle veillait à ne pas faire de bruit et avait même remis sa capuche afin de dissimuler sa chevelure si reconnaissable au cas où ils croiseraient tout de même un garde, bien que cela n'était pas au programme. Elle surveillait souvent l'heure pour s'assurer d'être juste dans les trajets, et par prudence, elle se cachait encore au coins des rues pour surveiller, histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise. C'était vite arrivé, ce genre de chose, un garde qui arrive en retard ou qui a traîné à parler avec un autre... Tout le monde avait beau penser qu'ils étaient des exemples, il arrivait fréquemment des petits écarts ainsi.
Mais finalement, leur parcours se terminait sans mauvaise rencontre et l'artiste laissa Futo lui ouvrir la porte. Elle le suivait ensuite, regardant autour d'elle, sans jugement.

" Encore merci de m'aider. " disait-elle en rentrant.

Karafuru fut à peine surprise de trouver du bleu partout, l'amour de Futo pour cette couleur tournait presque à l'obsessionnel, et cela la fit rire, pas méchamment bien sûr ! Elle n'avait pas réussi à se décider entre le vert et le fushia, alors elle avait choisi les deux. Avant d'entrer, elle retira ses chaussures, bien qu'elles n'étaient pas plus sales que les rues impeccablement nettoyées -et c'était là bien l'une des seules choses que l'on pouvait apprécier avec le système-, elle préférait par politesse. Retirant à nouveau sa capuche, elle passa une main dans ses cheveux pour vérifier qu'ils étaient pas trop décoiffés puis mit sa main sur sa propre hanche et attendit que Futo ne lui fasse visiter et ne lui propose à manger. Après tout, elle était bien sortie pour manger et son estomac ne manquait pas de le lui rappeler fréquemment !
 

*******


" J'te parle en #cc0033 parce que j'suis une thug ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Futo Taro

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Ven 30 Juin - 14:18

j'arrivais dans ma maison, elle était pas bien grande, de quoi vivre mais si on était pas trop coquet ça suffisait largement. Je fermais la porte derrière Karafuru qui dévisageais la peinture de mes murs, la déco était très simple pourtant, je ne prenais pas trop de risques de ce côté là.

Je me dirigeais directement vers la cuisine pour découper un peu  de pain cuisiner d'aujourd'hui et le lui tendre.

-Je vais cuisiner juste après mais j'aimerais te montrer quelque chose juste avant, je bouge pas, j'arrive.

J'allais dans ma chambre ou je cherchais dans mon lit une boite qui ne pouvais s'ouvrir que grâce à une clef que j'avais derrière un grand fouillis dans une armoire, le fait qu'elle soit petite la rendais difficile à trouver, je protégeais mon bien. J'ouvrais ainsi la boite contenant mon carnet et allait voir  Karafuru pour lui tendre à deux mains, fier.

J’étais un peu nerveux de savoir ce qu'une artiste allait penser de ces dessins, sautant presque sur place, j’attendais qu'elle regardes mieux.

-Alors, alors, alors?

*******

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karafuru

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon chez moi

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Sam 1 Juil - 23:12

La nuit, tous les chats sont bleus gris...


Hifumi, en le voyant partir de la pièce, songeait qu'il allait pour faire de quoi manger. Elle observait donc le salon et se permis même de s'asseoir sur le canapé. Aussi fusse une surprise pour elle que de voir Futo revenir avec un carnet en main et non une assiette. Cela la fit cependant sourire, car elle n'était pas bête, la fondatrice, et elle avait bien une petite idée de ce que le jeune garçon bleu voulait lui montrer. Elle savait que ce n'était pas quelque chose qu'il pouvait exposer au regard de n'importe qui, elle se doutait de l'illégalité du contenu de ce carnet qu'il allait lui donner et soumettre à son regard. Elle le prit doucement, puis l'ouvrit, regardant chaque dessins, gardant le sourire aux lèvres. Elle ne pensait pas être tombé sur un artiste non révolutionnaire.
Elle ne savait pas si elle devait être agacée ou amusée de l'impatience de Futo qui ressemblait à un enfant qui attendait quelque chose.

" Deux minutes, j'aimerais avoir un peu le temps de tout regarder. " souriait-elle.

Son regard restait fixé sur le livre, mais elle sentait que cela n'avait pas suffit à calmer l'impatience de son hôte. Elle chercha donc une solution pour le faire attendre et son estomac lui souffla bien vite la réponse !

" Et si tu me faisais à manger pendant que je regarde ? "

Au fond, un seul dessin aurait pu lui faire avoir un avis à donner, mais elle appréciait avoir plusieurs dessins sur lesquels se baser. De plus elle avait choisi que l'impatience de garçon bleu l'amusait ! Aussi profita-t-elle de cette "diversion" pour regarder chaque dessin. Elle appréciait l'humour qui s'y trouvait ainsi que le style graphique qui selon elle correspondait parfaitement au message transmis. Futo avait le parfait portrait de l'artiste qui pouvait rejoindre la révolution ! Aussi, au retour de Futo, elle dû bien lui donner son avis sur ses oeuvres.

" Tu dessines très bien Futo, j'adore ton style ! " souriait-elle, prête à apprécier sa réaction face au compliment.

Au moins, elle savait qu'elle ne risquait rien avec ce jeune homme.

 

*******


" J'te parle en #cc0033 parce que j'suis une thug ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Futo Taro

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/03/2016

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Lun 3 Juil - 22:21

Alors qu'elle me regardais mon carnet je restais dans l'attente d'un réponse, excité comme une puce. Je me rendis vite compte que j'étais en fait juste collant à rester comme ça alors quand elle me le suggéras je décidais d'aller à la cuisine.

N’étant pas très doué pour autre chose que les gâteaux ou le pain je faisais réchauffer un plat de pâtes avec quelques accompagnements, je mettais un peu de pain fait aujourd'hui dans un coin de l'assiette et allait l'apporter,me disant que j'apporterais le dessert un peu après, je posais l’assiette devant elle.

Elle semblait regarder les images avec amusement, elle finit par relever la tête enfin, m’annonçant qu'elle aimait mon style!

Je la prenais dans mes bras, trop heureux, ma réaction était peut-être exagérée mais après avoir passer ce temps à dessiner sans rien montrer je me sentais juste trop bien d'entendre ces mots.

-Merci .... je la relâchais de mon étreinte, l'ayant peut-être serrer un peu trop fort Désolé.... j'ai apporter à manger du coup

Je lui souriant gentillement tout en montrant l'assiette.

*******

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karafuru

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 01/05/2017
Age : 19
Localisation : Dans mon chez moi

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   Jeu 13 Juil - 13:54

La nuit, tous les chats sont bleus gris...


La réaction du jeune Futo su surprendre l'artiste qui se retrouva soudainement étreinte ! Cela la fit sourire, bien que la réaction fut excessive, voir des personnes ainsi remplie d'énergie dans un monde si gris et sombre ne pouvait pas lui procurer autre chose qu'une immense joie. Comme elle fut prise au dépourvu, elle ne pu rendre son étreinte au garçon bleu que ce dernier l'avait déjà lâchée pour lui signaler qu'il lui avait apporté son repas. Hifumi regarda l'assiette, surprise, elle n'en attendait pas tant ! Cela ne fit qu'élargir son sourire.

" Merci à toi. "

Elle prit l'assiette sur ses genoux et commença à manger doucement. Hifumi ne cessait pas de le surveiller. Elle se disait que le silence pourrait être gênant, puis elle avait un recrutement à avancer et elle n'aurait pas toute la nuit pour cela !

" Dis-moi Futo... On raconte qu'il y a longtemps, le ciel était bleu, mais pas que... Il ornais différentes couleurs en fonction du moment de la journée... Y crois-tu ? "

La première question était posée, basique, c'était un peu la signature des artistes. Mais ce n'était qu'un début dans la phase de recrutement qui était certes floue et différente en fonction des personnes, cela fonctionnait tant qu'elle était prête à tout pour garantir la sécurité des artistes.
Futo avait tout l'air du candidat parfais, déjà de l'expérience dans l'illégalité de l'art, des goûts en dehors de ce qui était du goût publique et un point de vue de la société en désaccord. Malgré tout, il ne devait pas être moins testé que les autres. Mais Karafuru était optimiste pour lui. Il partait du bon pied et c'était positif, car plus elle avait de soutient, plus elle avait de chance de parvenir à ses fins. Les manifestations, les prestations... Ce n'était qu'un avant goût du but réel qu'elle était encore seule à connaître. Rien de bien méchant au fond, toujours avec un but précis : le bien des autres. Cette dictature gouvernementale ne pouvait pas durer plus longtemps et les artistes resteraient pacifiste. Ce n'était pas comme si le but de Karafuru était de créer une armée, contrairement à ce que pensait l’État.
Cessant de divaguer dans ses pensée, la fondatrice regarda à nouveau Futo, écoutant sa réponse avec attention.  

 

*******


" J'te parle en #cc0033 parce que j'suis une thug ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont bleus   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit, tous les chats sont bleus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit tous les chats sont gris ou noir...
» La nuit tous les vers sont gris
» La nuit, tous les chats sont gris ! [ARENE]
» [OVER]La nuit tous les chats sont rouges [PV: Catwoman]
» [Beauvoir, Simone de] Tous les hommes sont mortels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Future ::  :: Les villes-
Sauter vers: